lundi 2 juin 2014

Mildiou sur les tomates : essais 2014

      De la pluie, un peu d'humidité, une température de moins de 20C°, il n'en fallait pas plus pour que le mildiou apparaisse sur les jeunes plants de tomates.

    Heureusement, en surveillant de près et en agissant vite, on peut s'en dépétrer.
Je suis assez frileuse à utiliser la bouillie bordelaise car elle comporte du cuivre : métal lourd qui s'accumule dans le sol, donc dans les légumes, donc dans le corps de ceux qui  les mangent.
     Bien qu'autorisée en agriculture biologique (à une certaine dose), elle n'est en réalité que tolérée en attendant de trouver une alternative plus "écologique".



      En attendant, le mildiou c'est une plaie et si on ne fait rien on peut perdre toute la (future) récolte. L'année dernière, j'avais utilisé en préventif du bicarbonate de soude et cela avait très bien fonctionné. Mais cette fois, ce n'est pas du préventif, le mildiou est là, il faut donc déployer le plan de défense anti-mildiou!

Et on en profite pour essayer des choses : meilleur façon de savoir si c'est efficace ou pas.



Infusion sauge/romarin

Donc : 

1 : supprimer au maximum toutes les feuilles atteintes, les mettre de côté et les brûler.

2 : arrosage des tomates avec dilution de purin d'ortie (riche en azote) pour leur donner un coup de fouet et les stimuler.

3 : pulvérisation d'une infusion corsée de sauge et romarin (anti-fongiques naturels qui vont attaquer de front) additionnée d'une cuillère à soupe de bicarbonate de soude (qui va alcaniser le milieu, et donc éviter la propagation du mildiou qui préfère les milieux acides) et d'une cuillère de savon noir (pour fixer la préparation sur la plante).

4 : deux jours plus tard, poudrage des plantes d'argile et lithotamne*. (pour absorber l'humidité sur plante et l'aider à cicatriser)

5 : deux jours plus tard, re-pulvérisation infusion + bicarbonate.

Conclusion : hier j'ai pu remarquer que le développement du mildiou était stoppé et qu'il commence à bien régresser. La plante se défend : elle isole les parties atteintes. A suivre! La chaleur semble revenue!

Légume-1 // Mildiou-0 !

*Le lithtotamne est une algue récoltée en Bretagne. Néanmoins, je vais arrêter d'en utiliser et trouver des alternatives car son exploitation (trop intensive) menace les fonds marins...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire