dimanche 22 juin 2014

Bouturage de grenadier

 Le temps défile et il y en a des choses à faire au rucher, aux jardins, et c'est facile d'avoir la tête dans le  guidon.

Mais des fois, c'est bon de regarder au loin, et au loin on se dit que se serait beau d'y voir un beau verger de grenadiers.





Un verger qui s'illuminerait de belles fleurs rouges chatoyantes à la fin du printemps, et de belles grenades à l'automne.



    Alors c'est parti pour le bouturage. Etant donné que certains préconisent de bouturer le grenadier en hiver, d'autres en juillet, d'autres en août et d'autres en mars et bien je me suis dit que le mieux était d'essayer et de comparer. Une première série de bouture donc, une quarantaine, prélevés sur des rejets de souches de l'année, à demi lignifiés. On les déshabille on gardant quelques feuilles en haut et zou! On les enfonce de moitié dans du terreau bien humide et on les garde à l'ombre en attendant qu'ils s'enracinent!


Bon, si ça marche ils iront dans deux ans en pleine terre. Et on aura de belles grenades deux ans plus tard! Patience, patience...

1 commentaire:

  1. Dan ma jeunesse en Afrique, j'en avais un superbe dans notre jardin, jolies fleurs, et bons fruits

    RépondreSupprimer